:: Toit Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Devenons amis ! [PV Aamos Daemons]

avatar
Sacha Kane
Etudiant
Messages : 28
Date de naissance : 15/11/1997
Date d'inscription : 26/06/2016
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 4 Juil - 18:40
Devenons amis !
Une autre journée se terminait et Sacha avait vraiment besoin de souffler. Cela faisait quelques temps qu'il était là, dans cette académie, et il n'avait toujours, ni colocataire, ni amis. Et c'est ce qui rendait cette expérience monotone, triste, mais il refusait d'à nouveau sombrer dans la dépression, surtout que celle-ci lui serait éternelle, étant déjà, d'un côté, dans le monde des morts.

Pour se changer les idées, il décida de se rendre sur le toit. Découvrir de nouveaux recoins dans cet endroit lui servirait de petite "aventure" personnelle" qui pourrait s’avérer être marrante en essayant de découvrir, on ne sait jamais, des trappes secrètes qui mèneraient à des pièces inconnues des autres.

Mais bon, l'heure n'était pas à la fantaisie et le voilà qui montait, joyeusement, un à un, les marches des quelques escaliers qui lui faisaient face, lui permettant d’accéder aux toits. Sur la pointe des pieds il les grimpait tout en tenant d'une main ses livres et de l'autre la rampe, pour pouvoir se rattraper s'il venait à trébucher ou rater une marche.

Une fois arrivé devant la porte séparant les escaliers et le toit, il décéléra le rythme de ses pas et hésita quelques instants tout en se retournant pour vérifier que personne ne le suivait. Puis, il se remis en direction de la porte et approcha délicatement sa main pour pouvoir agripper la poignée qu'il fit pivoter, tout aussi lentement, avant d'ouvrir cette planche métallique.

Lorsque celle-ci fut ouverte, il découvrit cette vaste étendue qui donnait un aperçu en hauteur des environs et qu'aux quatre coins de celui-ci il pouvait y apercevoir d'autres portes qui devaient très certainement, elles aussi, faire office d'ouverture sur des escaliers. Il y avait deux bancs éparpillés sur la surface blanchâtre ce qui signifiait que l'accès sur celui-ci était autorisé.

Le jeune homme referma doucement la porte derrière-lui et s'agenouilla, un peu plus loin, contre les barreaux de sécurités en métal placés sur le contour et finit par totalement s'asseoir par terre, adossé contre ceux-ci tout en regardant autour de lui.

Je pense qu'ici je serai tranquille pour mes réflexions...

Effectivement, de nombreuses questions demeuraient pour lui sans réponses quant à sa présence ici. Il ne comprenait pas à quoi rimait cette seconde "vie", pourquoi avait-il été redirigé dans cette académie ? Et puis... pourquoi est-elle uniquement peuplée d'hommes ?

Il releva ensuite le menton pour déposer son crâne contre le métal tout en réfléchissant à toutes ces questions presque impossibles à résoudre. Oui, nous pouvions y émettre des hypothèses, mais qui pourrait détenir la véritable réponse ? Personne... comme d'après lui personne ne voudrait d'une relation stable avec lui...

Quel rapport avec sa vie sentimentale ? Aucune. Il souffrait juste de solitude et ne voulait certainement pas revivre ce qu'il avait autre fois vécu et ce mec de plaisir quand on chevauche au lit notre partenaire dominant, ce manque de douceur quand il nous tient dans ses bras, de passion quand il ne décolle plus nos lèvres, de jouissance quand il empoigne votre...

Non. Ne pense pas à ça... et d'ailleurs... tu ne t'y connais même pas ! Il faut que tu penses à autre chose, dessine-tiens !

Il pris son carnet de dessins et attrape un crayon afin de commencer quelques petites représentations animalières sur une feuille vierge.
ft. Aamos Daemons
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 26
Date de naissance : 13/05/1997
Date d'inscription : 26/06/2016
Age : 20
Localisation : Dans l'ombre...
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 13 Juil - 12:48

   

   

   
Devenons amis !

   
feat. Sacha Kane  

   Que ce soit de mon vivant ou pendant que j'étais mort, l'école, ça restait ennuyant à mourir. Tout ce que disaient mes professeurs, je le savais déjà. Je connaissais les programmes des matières "normales" par coeur, le cours de BDSM ne me servait à rien vu que j'avais vu ce genre de chose de trèèès près durant mon vivant et pour finir, les professeurs étaient tout simplement ennuyants. Je ne comprenais pas pourquoi je devais étudier dans cette seconde vie, à quoi cela me servirait-il ? Surtout les cours sexuels !

J'étais mort, point. De mon vivant, je pensais que l'on retournait seulement à la terre, que tout était fini. Mon hypothèse avait été réduite à néans lorsque je me suis réveillé ici... dans un monde uniquement fait d'hommes. C'est là que je plaignais ceux qui avaient été femmes de leur vivant... je me demandais comment ils pouvaient bien s'en sortir. Ca devait être difficile pour eux de s'adapter.

Enfin bref, pour moi, cette seconde vie était une seconde chance, une seconde chance pour être libre et heureux, mettre le passé aux oubliettes et faire des blagues à mon entourage. Et aussi pour sécher les cours, mais ça, c'est pas une nouveauté.

D'un air joyeux, je grimpais les escaliers pour aller m'installer sur le toit et m'allonger par terre, dans un coin discret, afin d'observer les nuages, de roupiller un peu aussi. Les adultes devaient me chercher, mais je m'en contre fichais. Qu'ils me foutent la paix ! Je leur ai rien demandé !

Je me redressais en entendant quelqu'un venir. J'observais de loin un petit blondinet frêle, qui vint s'appuyer sur les barres de sécurité, restant un moment là, sans rien faire, semblant réfléchir. Puis il se mit à dessiner, comme ça. Je me levais et m'approchais, pas très discrètement afin de lui signaler ma présence et de ne pas lui faire peur.

   

Coucou ! Je m'appelle Aamos et toi ? Ca va ?

J'étais toujours aussi détâché et aussi direct, c'est ce qui faisait que beaucoup avaient du mal avec moi, mais encore une fois, je me fichais complètement de ce que l'on pensait de moi.

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sacha Kane
Etudiant
Messages : 28
Date de naissance : 15/11/1997
Date d'inscription : 26/06/2016
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 19 Juil - 19:06
Devenons amis !
Alors que les coups de crayon fusaient et que les animaux dessinés dans la tête de Sacha prenaient forme sur papier, une approche humaine lui fit relever la tête. Un jeune garçon s'était approché de lui, lui avait demandé comment il allait et avait même donné son prénom.

Aamos... étrange... je n'avais jamais entendu ou vu ce prénom quelque part.

Un sourire se dessina sur le visage du petit blond et ni une ni deux il tendit sa main vers celui qui s'était approche de lui en guise de salutations.

Salut, moi c'est Sacha, enchanté ! Je vais bien, merci et toi ?

Ce garçon donnait cette impression d'être assez direct, une aura du type je m'en-foutiste émanait de son âme ce qui avait tendance à amuser notre artiste en pleine analyse physique. Il était petit, tout comme Sacha, des cheveux bruns forts longs qui étaient attachés en queue de cheval, ça lui allait bien.

Afin de briser la glace et de mettre sa nouvelle rencontre à l'aise, il l'invita à s'installer en face ou à côté de lui, selon ce qu'il préférait histoire de pouvoir plus longuement discuter.

Le petit blond ne savait pas vraiment par où commencer ou plutôt, comment commencer. C'est toujours délicat d'engager une conversation, d'autant plus en sachant que nous nous adressons à des morts. Et s'il appuyait sur une zone sensible ? Peut-être avait-il eu une vie triste et morose ?

Allez Sacha, lance-toi avec une question qui ne risque pas de t'apporter de problèmes !

"Dis Aamos, quel âge as-tu ? Tu as l'air assez jeune."

En effet, la personne qui se trouvait face à lui semblait même ne pas avoir encore atteinte sa majorité ce qui interpellait fortement notre ami blondinet se demandant donc ce qu'il s'était passé là-haut pour qu'il finisse si tristement jeune sa vie terrestre. Cette question brûlait au bout de ses lèvres, car sa curiosité était extrêmement développée, mais demander ça comme ça paraîtrait grossier, impoli. Peut-être que ça ouvrirait même à nouveau d'anciennes plaies déjà cousues ?!
ft. Aamos Daemons
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 26
Date de naissance : 13/05/1997
Date d'inscription : 26/06/2016
Age : 20
Localisation : Dans l'ombre...
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 23 Juil - 23:02

   

   

   
Devenons amis !

   
feat. Sacha Kane  

   Il releva la tête vers moi, et je lui souris. Il était mignon, et semblait gentil. Il me sourit à son tour, puis me tendit la main, que je m’empressais de serrer joyeusement.

   

Salut, moi c'est Sacha, enchanté ! Je vais bien, merci et toi ?

Toujours tout sourire, je répondais avec enthousiasme.

   

Enchanté aussi ! Ca va très bien, il fait beau donc tout va bien !

Je respirais la joie de vivre, mais en même temps le je m’en foutisme. J’étais toujours joyeux et me fichais de ce que l’on pouvait penser de moi. Moi je m’aimais, point, c’était suffisant pour l’instant. Je regardais mon interlocuteur m’inviter à m’installer à ses côtés ou en face de lui. J’optais pour à côté, je savais que quand on dessinait, on n’avait pas vraiment envie d’avoir quelqu’un en face de nous. Moi qui adore dessiner, je comprenais.

   

"Dis Aamos, quel âge as-tu ? Tu as l'air assez jeune."

Mon sourire s’élargit à sa question.

   

J’ai dix sept ans, et toi ? Tu ne dois pas être bien plus vieux que moi, tu sembles jeune aussi.

Il semblait surtout frêle en fait, fragile… c’était le genre de personne que l’on avait envie de protéger. Je le regardais, puis sourit.

   

Si tu veux me poser des questions sur ma mort tu peux.
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sacha Kane
Etudiant
Messages : 28
Date de naissance : 15/11/1997
Date d'inscription : 26/06/2016
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 3 Aoû - 0:48
Devenons amis !
Aamos avait donc dix-sept ans ce qui sidéra totalement Sacha. Il avait vu juste, ce garçon n'avait même pas eu l'occasion d'atteindre sa majorité qu'il quitta, certainement brusquement, le monde des vivants. Le blond fut pris d'un sentiment de tristesse et s'arrêta soudainement de dessiner, la main tremblotante. Il aurait bien chialé comme une madeleine, mais Aamos l'aurait très certainement trouvé bizarre ce qui l'aurait encore plus achevé. Il se contenta donc de rétorquer de fureur.

"C'est injuste de faire ça à un adolescent... Je suis... désolé..."

Ses yeux fixaient son dessin qui ne signifiaient plus rien dans sa tête. Notre jeune homme était comme vidé de ses forces par la seule nouvelle d'apprendre qu'un garçon aussi jeune avait fini sa vie si tôt et encore, il n’imaginait même pas les conditions de vie qu'il devait avoir subi.

Son triste premièrement heureux d'avoir rencontré quelqu'un avec qui discuter se défigura en un visage monotone et triste, son sourire s'était affaissé et ses yeux dégageait le néant. Ils fixaient un point invisible et ne décrochaient plus de celui-ci comme hypnotisés.

Quand Aamos lui demanda son âge, Sacha n'évoqua brièvement que ses dix-neuf ans, étant totalement sur le cul, c'est le cas de le dire, face à cela. Dans sa tête, des tas de scénarios atroces défilaient ce qui le tétanisa encore plus.

Lorsqu'Aamos lui autorisa de poser quelques questions concernant sa mort ce fut le déclic qui le ramena à la réalité. Il se sentait mal à l'aise rien que de penser lui demander ça, mais il voulait savoir ainsi qu'en apprendre plus sur lui et sur son passé, sur tout ce qu'il s'était produit lors de sa vie terrestre. En fait, il développait, inconsciemment, une envie de protéger l'adolescent comme étant son petit frère.

"Je suis désolé de te demander ça, mais... Comment es-tu mort ?"

Une terrible envie de le prendre dans ses bras et de le câliner jusqu'à ne plus en pouvoir lui vint à l'esprit ce qui, il l'espère le soulagerait un peu. Pour lui c'était décidé, il voulait prendre soin d'Aamos comme il prendrait soin d'un enfant, en étant là pour lui, en essayant de le conseiller, en l'écoutant attentivement lors de ses questionnements ou de ses craintes.

C'était peut-être puéril que de vouloir faire ça ou étrange, mais il en ressentait le besoin. Le bonheur des autres, même si ceux-ci sont morts, est une chose vitale que Sacha veut à tout pris leur donner. Leur rendre le sourire est devenu son objectif premier !
ft. Aamos Daemons
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 26
Date de naissance : 13/05/1997
Date d'inscription : 26/06/2016
Age : 20
Localisation : Dans l'ombre...
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 15 Aoû - 7:50

   

   

   
Devenons amis !

   
feat. Sacha Kane  

   Je souriais toujours à Sacha, joyeusement. Parler de mon âge ne m’ennuyait pas du tout. Répondre à sa curiosité innocente non plus. Il s’arrêta de dessiner, me faisant pencher la tête sur le côté avec un regard interrogateur. Sa main tremblait un peu… Qu’avait-il ?

   

"C'est injuste de faire ça à un adolescent... Je suis... désolé..."

Je restais un temps interdit, à le fixer… lui qui gardait les yeux rivés vers son dessin inachevé.

   

Hein ?

Le temps que je comprenne qu’il était simplement empli d’un sentiment d’injustice à mon égard, et je partais d’un rire léger, pas du tout vexant. Lui semblait plus abattu que moi de ma propre mort. C’était assez drôle en soi. Je me calmais rapidement, avec un doux sourire.

   

Ne t’en fais pas, yen à qui ont dû avoir pire que moi. Et puis, le fait d’être ici, c’est une seconde chance d’accomplir ce que l’on n’a pas pu accomplir de notre vivant. De réaliser nos rêves. Enfin, c’est ce que je crois pour ma part.

Je souriais encore, venant lui ébouriffer gentiment les cheveux.

   

Sois pas triste pour moi, je ne le suis pas moi-même alors souris.

Malheureusement, son visage était déjà triste. Pour ma part, je préférais garder le sourire, pour le réconforter un peu. Il ne répondit que vaguement qu’il avait dix-neuf ans. Pas vieux non plus, pourquoi était-il abattu par ma mort ? On n’avait que deux ans d’écart… était-il aussi abattu par sa propre mort ?

Enfin il revenait à moi. Par quel miracle, je ne saurais le dire.

   

"Je suis désolé de te demander ça, mais... Comment es-tu mort ?"

Je souris, encore, en me massant la nuque.

   

Eh bien… comment dire… je me suis fait tiré dessus. En plein dans la poitrine.

Je gardais toujours le sourire, même en parlant de ça. En fait, ma mort ne m’affectait pas plus que ça. C’était peut être désolant pour les autres mais bon, faut pas s’attarder sur le passé.

   

Et toi ? Si ce n’est pas trop indiscret.

Bien sûr que ça l’était, mais j’avais eu l’envie de lui poser la question.
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sacha Kane
Etudiant
Messages : 28
Date de naissance : 15/11/1997
Date d'inscription : 26/06/2016
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 28 Aoû - 21:41
Devenons amis !
Ce garçon était, aux yeux du blond, un véritable warrior. A son âge, être aussi optimiste en ayant connu, si jeune, de telles atrocités. Et pourtant, il se retrouvait là, à côté de lui, le sourire constant aux lèvres, aucune trace ne pouvant laisser croire qu'il était abattu, dépité.

On avait limite l'impression que l'adulte entre les deux, c'était lui, ce prénommé Aamos, un petit gaillard aux cheveux bruns qui venait ébouriffer ceux de celui qui était à côté de lui et lui remonter le moral.

Sacha était plus abattu par le tragique destin que l'adolescent lui-même, ce qui créait une situation assez loufoque. Mais il finit par retrouver le sourire en voyant, malgré tout ce qui avait du se passer, la joie sur le visage du garçon qui était à ses côtés.

Il découvrit même les conditions dans laquelle celui-ci quitta le monde des vivants. Une balle en plein cœur... Était-ce un accident ou un assassinat ? Il n'en savait rien et ne se voyait pas très bien lui poser la question.

Ensuite vint le moment où Aamos lui retourna la question, cherchant donc à savoir ce qui avait bien pu se passer pour qu'à 19 ans il se retrouve aussi parmi les morts.

Le regard du petit blond se dirigea, à nouveau, vers son carnet de dessin avant, qu'en un souffle, il prenne la parole afin de lui expliquer tout ce qu'il s'était passé.

- Et bien... Ma mort, je ne la dois qu'à moi-même et à mes parents. Disons que j'ai vécu un mal-être tellement intense que mon moral a fini par entièrement me lâcher. Je n'étais plus rien, j'ai sombré dans l'alcool, dans la dépression, une période très noire de ma vie. Les médicaments et l'alcool ne font pas bon mélange et j'ai un matin décidé de mettre fin à cette routine sans queue et sans tête. Mon existence n'avait plus de but, plus de rêves, plus d'ambitions, tout était détruit.

Il conclut son explication d'un petit rire gêné. Tout ceci était, en effet, assez sombre, mais il n'avait pas de quoi se plaindre. Du moins, il y avait toujours pire que lui et c'est ce qu'il se décida à se dire en voyant comment Aamos prenait cette "seconde vie" comme étant une opportunité à construire et poursuivre ce qu'on avait pas eu le temps d'accomplir de notre vivant.

ft. Aamos Daemons
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 26
Date de naissance : 13/05/1997
Date d'inscription : 26/06/2016
Age : 20
Localisation : Dans l'ombre...
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 22 Sep - 17:11

   

   

   
Devenons amis !

   
feat. Sacha Kane  

   J’étais encore tous sourires, joyeux. Sacha m’était vraiment sympathique. Evidemment, je souffrais de mon passé, mais je ne le montrais pas. Je préférais cacher ce genre de chose, voir le verre à moitié plein. Après tout, à quoi ça servait de s’apitoyer sur son sort ? A rien, ça ne change rien. Mais l’étudiant semblait abattu pour moi, je m’inquiétais à l’idée d’avoir plombé l’ambiance ce que j’avais sans doute fait, assurément. Je soupirais de soulagement en voyant Sacha retrouver le sourire, et gardais le mien, grand, joyeux, aimable.

Vu la tête de Sacha, je voyais qu’il se demandait si j’avais été assassiné ou non. Je souriais.

   

C’était un assassinat oui.

Je répondais à sa question silencieuse, toujours avec le sourire. Je lui avais retourné la question de la mort. Le blondinet regarda son carnet. J’espérais ne pas l’avoir blessé. Je disais souvent des choses qui pouvaient rendre triste sans m’en rendre compte.

 

- Et bien... Ma mort, je ne la dois qu'à moi-même et à mes parents. Disons que j'ai vécu un mal-être tellement intense que mon moral a fini par entièrement me lâcher. Je n'étais plus rien, j'ai sombré dans l'alcool, dans la dépression, une période très noire de ma vie. Les médicaments et l'alcool ne font pas bon mélange et j'ai un matin décidé de mettre fin à cette routine sans queue et sans tête. Mon existence n'avait plus de but, plus de rêves, plus d'ambitions, tout était détruit.

Il rit gêné. Je mettais ma main sur son épaule, de manière réconfortante.

 

Je suis désolé pour toi. Mais maintenant, tu ne risques plus de tomber en dépression, ici, c’est ta seconde chance. En tout cas, je ferai tout pour que ta seconde vie soit un succès !
   
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Devenons amis
» Devenons amis ♔ Formulaire de partenariat
» les vrais amis
» Adieux aux amis du vieux Tom
» Un truc pour nos amis les chats.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternal love :: Toit-
Sauter vers: