AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Salle de cours Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un nouveau professeur. [PV Guy de Timée - Hot]

avatar
Messages : 28
Date de naissance : 15/11/1997
Date d'inscription : 26/06/2016
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur




Sacha Kane
Etudiant
Sam 2 Juil - 19:19

ft. Guy de Timée

ft. Sacha Kane

「Un nouveau professeur」
Cela faisait à présent plusieurs jours que Sacha était à l'académie... ou plutôt plusieurs jours qu'il "vivait" sa nouvelle "vie" ce qui est assez paradoxal puisqu'en toute logique, sur sa planète d'origine qui est la bien connue Terre, il n'est plus abrité par un seul souffle de vie.
C'est en se réveillant ce matin et en admirant la dorure des rayons du soleil qui jouaient dans sa chambre qu'il eut un intense moment de réflexion.

Que devait-il se passer en ce moment-même parmi les vivants ? Est-ce que les calendriers sont identiques ? Pourquoi est-il ici comme si sa vie se poursuivait normalement puisqu'il garde ses souvenirs d'enfance ou d'adolescence et qu'il y a apparemment d'autres individus entre ces murs.

Voici le genre de questions qu'il se posait tout retirant la couverture afin de sortir ses petites jambes nues et de s'apercevoir qu'une belle érection se formait sous son boxer vert. Cela lui devenait commun de ressentir cela, son sexe qui durcissait que ce soit en pleine nuit, en se réveillant pour aller boire un verre d'eau ou comme maintenant en se levant de son lit le matin. Mais il ne comprenait pas tout, oui c'était dur, mais mise à part une réaction normale, que voulait-elle signifier d'autre ? Son retard sexuel, pour un garçon âgé de 19 ans en devenait handicapant autant pour lui que pour les prochaines personnes intéressées par lui.
Si celles-ci se rendent compte qu'il ne connaît même pas la masturbation cela deviendrait assez gênant autant pour l'un que pour l'autre.

Une fois cela sorti de la tête, il se reprit en main et tourna la tête pour voir qu'il était encore seul dans sa chambre. Apparemment un colocataire devait lui être assigné, mais ce n'était visiblement pas son tour. En soi, tant pis, au moins il allait pouvoir profiter de sa chambre, de son bureau, de son lit à deux places, en toute solitude sans qu'on vienne lui casser les pieds. Il allait pouvoir mettre autant de temps qu'il voulait sous le jet d'eau lui massant la nuque. Et justement, en parlant de jet d'eau, le voilà qui se dirige vers la salle de bain où il se déshabille devant le miroir permettant de se voir entièrement.

Quel corps de lâche... Regardes, quand tu mets tes mains sur le creux de tes hanches, des plus grandes et elles en font presque le tour complet...

Sa main, encore endormie, ouvrit la porte en verre de la cabine de douche et tourna la poignée rouge, ensuite la bleue, tout en vérifiant la température pour qu'il ne soit pas frigorifié ou brûlé dès son réveil, ça serait ballot. Il y entra ses pieds uns à uns avant de refermer derrière lui la porte vitrée. Il demeura, durant un moment, sans réactions, la tête penchée sous l'eau qui ruisselait d'abord dans ses cheveux pour ensuite s'écouler le long de son visage et continuer sa traversée le long de son torse tout maigrichon, léchant ses hanches et parcourant ses jambes pour finalement conclure son cheminement le long de ses orteils.

Il était pensif et avait cette fâcheuse manie d'être mélancolique, il regrettait son passé terrestre et enchaînait les phrases débutant avec la même construction ; "Si seulement...".

Sa préparation pour sa première journée de cours sexuels, qu'il redoutait fortement, fut terminée après s'être lavé, brossé les dents et il enfila un t-shirt assez ample de couleur grise, un jeans serré ainsi que des petites chaussures en toile.

Sacha sortit de sa chambre sans oublier de refermer derrière lui la porte à clé, il emprunta les escaliers pour se diriger à ce nouveau cours donné par un professeur récemment arrivé au sein de l'académie.
A son entrée dans la classe il fut d'abord sidéré par la taille de celui-ci, il était énorme et pourvu d'une morphologie incroyablement développée avec de très larges épaules, une taille immense...

Le jeune étudiant se mis donc à un banc et écouta de moitié le cours, vu qu'il n'y connaissait rien en matière de sexe et qu'en plus ce fut très certainement le cours de présentation du programme de l'année où le professeur se présentait aussi à son tour et tout le tralala.
La fin de cette première approche fut atteinte et lorsque la sonnerie retentit, Sacha se leva tout en rangeant ses affaires fin prêt à sortir de la classe, mais il sentait que ce nouveau professeur n'allait pas le laisser tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 8
Date de naissance : 10/09/1982
Date d'inscription : 30/06/2016
Age : 35
Voir le profil de l'utilisateur




Guy de Timée
Cours de Bondage/SM et préliminaire - Professeur
Jeu 28 Juil - 14:51
Même les roses ont des épines...
Guy était le genre d'homme qui avait une belle expérience derrière lui. Chaque personne avait une qualité ou un don comme les gens aimaient ainsi dire. Lui ne voyait pas vraiment la chose ainsi, mais bon, tant pis. Ce n'était pas le sujet de l'instant. Il n'aurait jamais cru en tout cas qu'après la vie... la mort lui offrirait la possibilité de vivre totalement de sa passion pour le Bondage et le Sadomasochisme. Adieu cette double casquette de banquier trop correct et ennuyeux. Pour lui cela représentait vraiment une façon de vivre. Une idéologie.

Être Maître Sadomasochiste demandait une sacrée bonne base de la compréhension du mental et du psychisme de ceux qui venaient se soumettre à vous. C'était même une règle d'or. Sinon vous deveniez un apprenti maître qui voulait griller les étapes sans même posséder les qualités nécessaires pour le devenir.

De Timée, était un Maître avec un grand M. Il avait pris d'avance la liste des élèves qui seraient dans sa classe pour créer des fiches de personnalité sur chacun d'entre eux. Le bilan fut à lui faire grincer des dents. Il en était ressorti après sa prise de renseignement que beaucoup d'entre eux confondaient : « Viol » et « Baise » et « Faire l'amour ».

Bref après avoir aujourd'hui, mis à plat le programme du trimestre, il décida de retenir un de ses élèves qui allait partir : Pourquoi ? Parce que son cas était particulier. Il était vierge et sans aucune connaissance valable en sexualité. En gros : Une proie facile pour les gros pervers violeurs.

Il se leva de sa place et vint donc auprès de lui :

Sacha, s'il te plaît, je voudrai que tu viennes avec moi dans mon bureau. Il faut que nous parlions. C'est important.

Guy guida le jeune homme jusqu'à la petite pièce cossu et cosy qui lui servait de bureau. Un secrétaire en merisier trônait au centre. Ses ornements reflétaient l'orgueil et la vanité de l'époque des Napoléon. Des étagères anciennes habillaient les murs. Les livres n'étaient pas les seuls habitants de leurs tablettes. Des sculptures de corps entrelacés. Des  tableaux de nus. Des gravures d'un moment d'orgie encadrées de dorures.

Deux fauteuils crapauds en cuir marrons reposaient devant le secrétaire et de Timée fit un signe de la main à Sacha pour l'inviter à s'asseoir, avant de lui même faire le tour pour s'installer sur un fauteuil ancien aussi beau qu'inconfortable. A terre près de lui, reposait un grand cartable en cuir noir, ouvert, sur lequel il se pencha pour prendre une chemise cartonnée bleue qu'il posa sur son écritoire.

Bien donc Sacha, il faut que tu saches que je me suis informé, sur tous les élèves de ma classe et que tu n'as pas exception à cette règle.

Il lui parlait les yeux dans les yeux.

Il en est ressorti qu'à l'évidence tu es encore vierge et n'aurait aucune connaissance dans le domaine charnel. Donc avant d'aller plus en avant, je voudrai te poser quelques questions par rapport à cela. Est-ce que tu as été une femme autrefois ? Sinon pourquoi penses tu que tu n'as pas franchi le pas ?

Il parlait très sérieusement. Aucun sourire n'étirait ses lèvres en cet instant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 28
Date de naissance : 15/11/1997
Date d'inscription : 26/06/2016
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur




Sacha Kane
Etudiant
Mer 3 Aoû - 3:34

ft. Guy de Timée

ft. Sacha Kane

「Un nouveau professeur」
Sacha avait effectivement vu juste, alors qu'il s’apprêtait à passer la pas de la porte, le professeur, Monsieur de Timée, se leva afin de s'approcher de lui. Le cœur serré, il s'arrêta, bien qu'actuellement, tout ce qu'il voulait faire c'était prendre ses jambes à son coup et partir le plus vite possible de cet endroit qui ne lui apporterait qu'ennuis et embarras face à sa nature de puceau fuyard ainsi qu'ignorant de la sexualité.

La proposition du professeur était de le suivre jusque dans son bureau. Dans la tête de l'étudiant cela signifiait très clairement le début des emmerdes. Quand un professeur vient vous prendre à part et qu'en plus c'est dans son bureau, cela signifie généralement que la discussion sera longue et que quelque chose sera décidé.

Cela peut-être plusieurs solutions. D'un côté, le professeur peut très bien lui demander quelques renseignements par rapport aux fonctionnements de l'établissement, lui repprocher un quelque manque de discipline ou de présence dans le cours comme cela peut tout simplement être une proposition qu'il fait à tous ses élèves histoire d'en apprendre plus sur eux, de les connaître plus personnellement.

C'est donc avec un pincement au cœur et toutes ses questions en tête que Sacha suivit l'immense monsieur de Timée, à la carrure sur développée, au charme incontournable ainsi qu'à la chevelure de feu. Cet homme avait l'air d'être en constante assurance vis-à-vis de sa personne et donnait cette impression d'homme d'affaire qui en fait fondre plus d'un ou qui a du en faire fondre plus d'une.

Sa sexualité ? Ce type devait certainement être bisexuel vu qu'il est pourvu du profil ainsi que de la carrière typique de l'homme qui laisse penser être une véritable bête de sexe, qui n'est ni fidèle, ni sans cœur. Un homme qui plait tout simplement, qui le sait et qui en joue pour ramener chaque soir un homme ou une femme à l'hôtel en usant de ses charmes.

Qu'on ne se le cache pas, il est séduisant et ne laissait pas le petit Sacha indifférent. Il aurait bien eu une érection à travers les tissus de son pantalon et de son boxer si son esprit n'était pas concentré sur ce que celui-ci allait lui dire de si important pour que cela se passe de manière privée.

Arrivés au bureau, il y découvrit un secrétaire en merisier qui était splendide, deux fauteuils crapauds en cuir marrons, des étagères anciennes qui abritaient de nombreux livres et parmi toutes ces anciennetés, des tableaux représentants des nus, des sculptures ainsi que des gravures assez suggestives.

Tandis que le jeune homme s'avançait, ses yeux épilaient les moindres recoins de l'endroit, petite habitude afin de prendre connaissance des lieux pour pouvoir lui permettre de se sentir un peu plus à l'aise.

Vient le moment où le professeur invite Sacha à s'asseoir sur un des deux fauteuils tandis que lui fait le tour pour s'installer en face. Une fois assis, il extirpe de son cartable en cuir noir une chemise cartonnée bleue qu'il pose sur l'écritoire.

"Bien donc Sacha, il faut que tu saches que je me suis informé, sur tous les élèves de ma classe et que tu n'as pas exception à cette règle. Il en est ressorti qu'à l'évidence tu es encore vierge et n'aurait aucune connaissance dans le domaine charnel. Donc avant d'aller plus en avant, je voudrai te poser quelques questions par rapport à cela. Est-ce que tu as été une femme autrefois ? Sinon pourquoi penses tu que tu n'as pas franchi le pas ?"

Les yeux remplis d'angoisse du jeune homme s'écarquillèrent soudainement en entendant cela, il était comme sonné. A-t-il bien entendu ? Cet homme a fait des recherches sur lui ainsi que sur sa vie sexuelle et si ils se trouvent ici, c'est pour parler du fait qu'il est encore puceau ?!

Ses joues s'imbibèrent de rouge, ses doigts se tripotaient entre eux et son regard fixait le sol, les murs, tout, sauf celui du professeur qui était on ne peut plus sérieux ainsi que perçant.

"E-Et bien...Non, j'ai toujours été celui qui se trouve devant vous. Le pas n'a pas été franchi parce que mes parents m'ont écarté du sujet le plus qu'ils pouvaient et je ne sais pourquoi ils l'ont fait. Je n'y ai pas eu accès et je n'ai, dirons-nous, plus eu le temps ainsi que la motivation de rechercher cela. C'est d'ailleurs ce qui a fait et fait partie de mon mal-être..."

Cela lui remémorait vaguement sa vie d'antan et donc, indirectement, sa mort.

La tension était palpable et Sacha ne voyait pas où le professeur voulait en venir, ce qu'il attendait de lui, ce que Sacha allait devoir faire.

"P-Pourquoi vous-êtes vous renseigné sur ça ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 8
Date de naissance : 10/09/1982
Date d'inscription : 30/06/2016
Age : 35
Voir le profil de l'utilisateur




Guy de Timée
Cours de Bondage/SM et préliminaire - Professeur
Sam 27 Aoû - 20:57
Même les roses ont des épines...

Guy écoutait attentivement le jeune homme. Il comprenait mieux le souci. La famille… Décidément, parfois, les parents faisaient plus de mal que de bien à leurs enfants. Ils les empêchaient de vivre et de découvrir le fait qu'ils étaient un être sexué qui avait tout autant qu'eux le droit de connaître les joies du plaisir. Bref maintenant, fallait qu'il rassure son élève qui visiblement angoissait à mort. Ce n'était pas le moment qu'un mort meurt une seconde fois dans son bureau, d'une attaque cardiaque. Cela serait d'une ironie à tout casser.

Son regard le scrutant toujours avec impudeur, il reprit la parole :

– Bien, ne t'en fais donc pas tant. Nous allons remédiez à ce problème. Je vais te donner des cours particuliers. Ici et chez moi. Ainsi, avant la fin du trimestre, ton niveau et ta moral sera supérieur à ceux de tes camarades.

La Sacha avait deux options. Soit baliser car il avait bien entendu le terme cours particulier aussi bien au domicile de son prof que dans son bureau dans l'établissement éducatif. Et que cela signifiait également qu'il allait se faire passer dessus. Et de l'autre, être plutôt content que celui qui allait lui faire découvrir le sexe soit un très bel homme qui possédait visiblement un sérieux bagage niveau expérience.

Sans trop laisser le temps de réfléchir à Sacha, dont le cerveau devait surchauffer, il continua :

– Bien sûr nous allons y aller progressivement pour ne pas te brusquer. On commencera par la masturbation et le massage de la prostate. Rien qu'avec cela, tu vas voyager crois moi. En plus, je t'avoue que je te trouve très mignon et parfaitement à mon goût. Alors ne te bile pas. Je vais ton éducation sexuelle en profondeur.

Tout en disant cela, il recula son siège et l'invita à venir s'asseoir sur ses genoux. De Timée avait-il décidé de commencer maintenant alors qu'il avait parler au futur ? Peut-être bien, dans le fond, car une fois son élève sur ses genoux, qu'il plaça dos contre son torse, ses lèvres se perdirent dans la contemplation de sa nuque. Caressant sa peau douce et blanche. Ses mains partirent à la conquête de son pantalon, l'ouvrant pour se glisser à l'intérieur. Sa paume chaude allant et venant le long du sexe encore couvert du tissu de son boxer. Chaque mouvement se faisait langoureux. On comprenait bien que le professeur comptait prendre tout son temps pour déguster le pur Sacha.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 28
Date de naissance : 15/11/1997
Date d'inscription : 26/06/2016
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur




Sacha Kane
Etudiant
Dim 28 Aoû - 17:53

ft. Guy de Timée

ft. Sacha Kane

「Un nouveau professeur」
Tandis que l'élève avouait son passé terrestre au professeur qui l'écoutait attentivement, Sacha demeurait on ne peut plus angoissé. Par ce qui allait se passer, ce qui allait en ressortir de cette discussion, de cet aveu.

Néanmoins, parmi toute cette angoisse, il retrouvait une partie de délivrance. Monsieur de Timée devenait l'unique détenteur de cette histoire d'ignorance sexuelle fortement prononcée. Il plaçait, en quelques sortes, une grande partie de sa personne et de sa vie antérieure entre les mains d'un inconnu qui était son professeur d'éducation sexuelle. Et donc, indirectement, de la confiance assez aveugle, mais celui-ci la lui inspirait, cette confiance, donc tout allait bien.

Et dans cette délivrance, il y avait ce sentiment de sécurité de part le gabarit de celui qui se trouvait face à lui ainsi que de part son professionnalisme lors de cet échange qui reflétait quelque chose de sérieux, de sincère. Aucun jugement, aucune moquerie, son visage était neutre et n'affichait rien d'autre que de l'écoute et de la compréhension.

On peut dire que ce fut une des rares fois où le petit blond se sentait entendu, compris, où on cherchait à connaître la source du problème ainsi qu'à y remédier, à ce problème.

Lorsque l'explication du gringalet fut terminée, la voix d'un naturel sensuel et grave du charmant homme repris de plus belle pour rassurer l'étudiant qui se tortillait de stress sur le fauteuil situé en face du professeur.

A la proposition de celui-ci, les yeux de Sacha s'écarquillèrent. Avait-il bien entendu ? Cours particuliers ? Chez lui, à domicile ? Dans son bureau ? Sur le sexe ? Ça veut dire que... ?!

Soudainement sa chaleur corporelle grimpa en flèche, ses joues devinrent des plus rouges et il se frottait le front tant il avait chaud tout en poussant quelques soupires afin d'évacuer toute cette angoisse.

Mais l'homme qui lui proposait ça n'était pas un fou et c'est là où Sacha ne pris pas la fuite en étant totalement paniqué. Les cours se passeraient en plusieurs étapes, ils commenceraient par la masturbation et le massage de la prostate. Deux mots qu'il n'avait déjà jamais mis en application sur son propre corps.

C-Comment ? A son goût ? Très mignon ? Mais donc, de Timée avait-il d'autres envie que de lui apprendre le plaisir sexuel ? Sacha n'en savait rien et était assez flatté de cet aveu.

- E-Eh bien... j-je... m-merci de me trouver mignon...

Lorsqu'il releva la tête, le professeur, dans toute son assurance, recula légèrement son siège, démontrant que ses jambes n'attendaient qu'une seule chose ; que son élève vienne s'asseoir dessus. On avait l'impression que c'était un père qui voulait prendre son enfant sur ses genoux, bien que ce qui suivra ensuite ne se fera pas entre membres d'une même famille.

L'étudiant était pris de cours entre ses pensées qui appuyaient sur la réticence de l'acte et son corps qui, à présent recouvert de frissons, subissait une attirance physique dont on ne saurait comment l'expliquer.

Il se leva alors timidement pour faire le tour du merisier afin d'arriver devant son professeur royalement installé sur son trône, les cuisses légèrement écartées afin d'appuyer sur le fait que la place n'attendait qu'à être prise.

Le plus jeune se tourna pour être dos à lui afin de lentement venir poser ses fesses sur celui-ci, dont l'invitation était des plus alléchantes.

Une fois posé dessus, un coup de chaud arriva et une aura pleine de sensations envahit son corps tout entier. D'ailleurs, les grandes mains du professeur vinrent le tirer vers son torse pour qu'il soit tout collé contre.

Il était un peu tendu lorsque sa nuque fut couverte de doux baisers, sensuels, excitants et qu'il vit deux mains s'avancer, de part et d'autre d'en dessous de ses bras afin de venir s'occuper du "déboutonnement" de son pantalon.

Ça y est, le sort en était scellé, il était à présent impossible pour Sacha de faire marche arrière et même s'il le voulait, tout ce qui se passait actuellement le cloua sur les genoux du bel homme qui allait, visiblement, s'occuper de lui.

Une fois le jeans serré ouvert, c'est sur la forme de son pénis qu'une des paumes remplie de chaleur que celle-ci vint s'appliquer sur le tissu de son boxer, allant et venant langoureusement ce qui éveilla une sensation encore jamais découverte. Le plaisir de la masturbation, bien que le tout ne soit pas encore enclenché.

Fort surpris, ses mains se tenaient aux accoudoirs du siège alors que ses yeux se fermèrent et que sa tête se pencha en arrière, laissant échapper un petit couinement.

- A-Ah... qu'allez-vous me faire... ?!

Sacha exprima ceci en un chuchotement assez érotique. Il perdait les pédales et la situation qui n'était déjà pas entièrement entre ses mains finit par totalement se retrouver entre celles du bellâtre.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternal love :: Salle de cours-
Sauter vers: