AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Administration :: “ Raconte ton histoire ” :: Personnels :: Fiches validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Yoshino Ryokucha - Psychologue & ancien Militaire

avatar
Messages : 31
Date de naissance : 27/10/1988
Date d'inscription : 26/08/2016
Age : 29
Voir le profil de l'utilisateur




Yoshino Ryokucha
Personnel - Psychologue
Ven 26 Aoû - 15:28




Yoshino Ryokucha


feat. Ichigo Hitofuri


Identité


Nom: Ryokucha
Prénom: Yoshino
Groupe & poste: Personnel - Psychologue
Âge: 24 ans
Nationalité: Japonaise
Métier en dehors du poste ?: Il était autrefois un haut gradé militaire
Date de mort: 27/10/1946
Ton sexe et orientation avant ta mort: Mâle – Hétérosexuel
Des petits détails ?: Son nom de famille signifie thé vert. Très original, je sais.

Personnalité & Physique


Des prunelles d'or, pétillantes, curieuses, vives, parfois même féroces... Un regard qui marque, qu'on oublie difficilement, qu'il ait été tendre ou sous l'emprise d'une colère ardente. Pourtant, ce n'est pas vraiment la première chose qu'on remarque chez le physique de Yoshino... Ses cheveux d'une couleur cyan, bien que certains aiment penser sous forme de débat qu'ils sont bleus ou verts, sont comme une tache colorée sur une toile aussi prestigieuse que sombre. Il faut dire que les tenues du jeune homme sont plutôt sombres et sobres quand, il n'est pas dans son élégante tenue militaire. Disons que Yoshino est un grand nostalgique de son époque... De son ancienne vie, plus précisément. D'un tempérament calme et patient, on le connaît depuis toujours comme une personne bien élevée, incroyablement polie et serviable. Du moins, c'est l'image qu'il aime donner, pour laquelle il lutte constamment contre ses propres démons. Derrière ses airs tendres et son sourire sincère, le jeune homme peut se révéler particulièrement colérique. Quand il entre dans l'une de ses colères noires, il devient alors difficile de le raisonner et s'il arrive encore à tenir sa langue, il emploie souvent la force, que ce soit contre le pauvre mobilier ou contre la personne fautive, s'il y en a une. En général, il se calme après s'être blessé tout seul, comme si la douleur le rappelait à la raison.

Quand l'ancien lieutenant est d'humeur massacrante, son regard paraît bien plus sauvage, comme si un fauve se terrait derrière son joli minois. En tant qu'ancien militaire, Yoshino a apprit à se battre et à se défendre tout, en ayant reçu une éducation poussée. Ainsi, il n'ira jamais contre les lois et défendra toujours le pays dans lequel il vit, bien que cet « au-delà » soit très différent de son regretté Japon. En bon psychologue, Yoshino est très curieux de nature et très bon observateur. Il s'intéresse toujours aux autres, au point de parfois s'oublier lui-même. Ayant connu les temps sombres de la guerre et ayant assisté à toute la folie des hommes, notamment à la bataille de Shanghai, le psychologue possède un incroyable recul qui lui permet d'évaluer soigneusement les maux de ses patients et, d'ensuite trouver le meilleur remède pour les soigner. Il se donne toujours à fond dans ce qu'il fait et, son travail est souvent perçu comme une obsession chez lui. En effet, il arrive fréquemment que le jeune homme ne ferme pas l'œil de la nuit, remuant sans cesse dans son esprit les mots et les visages de ses patients. Bien évidemment, quand on prend le risque de bien connaître l'ancien militaire, on se demande s'il ne devrait pas programmer un rendez-vous avec lui-même... Mais, comment réagirait-il si on lui disait ?

Histoire


Enfant, je croyais qu'il existait une forme de justice dans ce monde. Que même si les héros mourraient pour qu'elle puisse briller, tôt ou tard, les justes finissaient toujours par triompher et, le peuple récoltait enfin la paix pour laquelle il priait chaque jour. Cependant... J'ai fini par être arraché à ces illusions. C'est sous une pluie battante, violente, le regard levé vers ce ciel si gris, si triste, les pieds et les jambes noyés dans un mélange de boue et de sang, les corps de mes plus chers et tendres amis buvant cet infâme et épais breuvage dans leur mort, que j'ai été initié à la réalité. Non, il n'existe aucune justice dans ce monde. Qu'importe les histoires et les héros. Nous ne sommes que des bêtes dissimulées sous d'élégants vêtements, de belles paroles, des valeurs éteintes, des idéologies douteuses... Finalement, tout ce que nous savons faire, dans notre folie comme dans notre plénitude, c'est nous entre-tuer. Qu'on me couvre de gloire, d'honneur et de médailles, car le trône sur lequel j'ai pris place est une pile de cadavres dont l'odeur du sang me chatouille encore les narines...

*********

C'est fatalement quand tout va bien que le pire arrive. Fatalement... Cette journée était prometteuse, tant que cela aurait dû m'alerter. Je venais de dévoiler le projet de nos vacances tant mérités à ma tendre femme, l'embrassant ensuite avec enthousiaste sur le front avant de laisser ma main effleurait son ventre gonflé. Nous étions dans l'attente d'un heureux événement. Je me souviendrais toujours de son rire cristallin en réponse à mon humour si maladroit. Elle avait heureusement le rire facile... Tout était trop beau. Cela aurait dû me mettre la puce à l'oreille... Un dernier regard, un petit « au-revoir » hâtif. J'allais être en retard, alors j'avais pressé le pas, refermant définitivement la porte de notre maison derrière-moi. Une journée qui avait commencé comme toutes les autres. J'allais au travail. Un emploi temporaire qu'on m'avait trouvé afin de me réadapter à la vie civile. J'aidais les autres, cela me rendait heureux... Mais, il serait naïf de croire qu'on se lave de tous nos péchés aussi facilement. Jamais je ne vis le tireur. Le premier coup de feu résonna avec une telle force, que je fis privé d'ouïe avant même que la douleur n'explose dans mon épaule. L'image récente du sourire de ma femme s'imposa à mon esprit comme une ultime prière. Le second coup de feu, me plongea dans le noir.

Le temps semblait s'être arrêté, me figeant dans ma propre mort. Je n'étais plus à quelques pas de chez moi. Je n'étais plus là où mon corps aurait dû être, éteint, le visage blanc comme un linge et le corps fleuri par le rouge du sang. Cet endroit n'était aucunement chez moi... Il n'aurait même jamais dû exister. Tout me semblait à la fois si réel et si absurde. J'étais comme en suspension dans les airs. Le ciel était sombre, pas gris ou noir comme on pourrait l'imaginer à m'entendre, mais un bleu marin désespérant encadré d'un noir abyssal. Il n'y avait pas la moindre source de lumière dans cet endroit et pourtant, je distinguais aisément tout ce qui m' entourais comme, la surface lisse du lac sombre à mes pieds. Il ne reflétait que moi, ignorant parfaitement le ciel presque lumineux dans la pénombre au dessus de ma tête. Si l'eau semblait parfaitement liquide, il me semblait impossible d'y plonger. Sans connaître la nature exacte du lieu dans lequel j'avais atterrit, il m'avait semblé logique qu'il ne soit d'un couloir entre les deux mondes... Celui des vivants et, celui des morts. Car oui, j'étais mort. J'en étais persuadé... Je vivais l'expérience de la mort. Bouddhiste, il m'était acquis que j'étais dans l'attente d'un jugement. Seulement... Je savais d'ores et déjà que j'étais condamné au naraka, ce qu'on appelle plus communément le séjour des damnés... Un lieu où on souffre jusqu'à l'épuisement total du mal qu'on transporte. L'enfer, si vous préférez. Jamais je ne reverrais ma tendre femme... Jamais je ne connaîtrais mon fils... À quoi bon retenir ses larmes quand, il n'y a personne pour nous contempler dans toute notre médiocrité ? J'acceptais mon sort. Il n'en était pas moins dur à supporter pour autant. Subitement, j'étais tombé, me noyant dans cette eau de ténèbres avant que ma conscience ne me soit enlevée...

J'avais ré-ouvert les yeux, me découvrant avec stupéfaction debout, à l'extérieur, en... Pleine ville ? Qu'est-ce q-... Mon regard écarquillé balaya rapidement la grande place qui m'encerclait. Si tout en moi transpirait la panique, aucun passant ne semblait y prêter plus d'attention que nécessaire... Comme si, cela était parfaitement normal. Après quelques minutes, j'avais jeté un coup d'œil par-dessus mon épaule, découvrant une impressionnante fontaine... Je n'étais pas au Japon. C'était certain. Tout semblait si, particulier ici... Un homme s'était alors adressé à moi, me proposant un guide sous forme de... prospectus ? Non, clairement. Non, je ne m'attendais pas vraiment à cela après la mort... Dans l'immédiat, je n'avais pas encore réalisé en quoi cet endroit était un enfer... Je n'allais pas tarder à le découvrir par la suite, malheureusement.

Comme dans notre vie passée, ici dans le monde des morts, chacun se devait de jouer un rôle. Seulement, toutes mes aptitudes étaient destinées à la guerre. Cette guerre, que je n'avais jamais su quitter. Le sort ne m'en avait, hélas, pas laissé le temps... C'est après plusieurs jours de casse-tête, qu'on me proposa un post susceptible de me convenir... Celui de psychologue. Encore une fois, tout dans cet endroit échappait à la raison. Je n'avais aucune qualification pour ce post et, pourtant... Quelques jours après, je m'étais retrouvé face à mon premier patient. Ce monde est, désespéramment, absurde. Cependant, il y a des règles à respecter. Nous sommes tous contraint de jouer le jeu... Les ordres viennent d'en haut et, je me devais de leur faire honneur. Et de toute évidence, je n'avais guère le choix. Qu'importe les apparences, je gardais avec une étroite fermeture d'esprit que cet endroit se trouvait être le naraka évoqué par ma religion. Seulement... Oh, j'en étais convaincu. Mille ans dans cet enfer ne suffiraient pas laver, ne serait-ce qu'un fragment de mes atroces péchés. En réalité, j'étais probablement condamné à errer ici jusqu'à la fin des temps. Un soldat ne se doit-il pas de faire preuve de bravoure ? Si seulement... Néanmoins, tous ici ne pouvaient partager mon triste destin. La voici, ma rédemption. Ainsi, je suis devenu ce que ce monde attendait de moi : le psychologue attitré. Depuis, je fais de mon mieux chaque jour pour m’accommoder à ce semblant de nouvelle vie. Je suis mort. Cependant, je suis plus rêveur que de mon vivant. J'aime me surprendre à penser que je suis peut-être capable d'aider les autres. Qu'un jour, quelqu'un que j'aurais pris sous mon aile, m'offrira les vacances que je n'ai jamais pu avoir en, atteignant la stabilité et la sérénité d'esprit nécessaire pour quitter définitivement ce monde.

Soi réel



Code du règlement: Code validé ♥
Pseudonyme: Sey / Exceddius
Comment avez-vous connu ce forum: Une publicité Facebook ! Original, non ? Puis ensuite, Epicode !
Autre chose ?: Je vois qu'on aime bien les avatars de Touken Ranbu par ici. Mes deux chouchous étant pris, je me rebats sur le gentil Ichigo ! Plus sérieusement, ce forum est magnifique et semble déjà posséder une jolie petite communauté, pile ce que je cherchais ! Puis, j'avoue que le contexte laisse énormément de choix côté personnage ! Bref, j'aime. C:


cette fiche a été codée par Orange de CSSActif

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 28
Date de naissance : 15/11/1997
Date d'inscription : 26/06/2016
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur




Sacha Kane
Etudiant
Ven 26 Aoû - 16:15
Bienvenuuuuue ! J'adore les images que tu as utilisé ! *w*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 52
Date de naissance : 13/02/1995
Date d'inscription : 02/07/2016
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur




Nils Erling
Gérant du Quiver - Barman - Habitant
Ven 26 Aoû - 16:17
Bienvenu parmi nous Yoshino o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 9
Date de naissance : 06/04/1998
Date d'inscription : 15/08/2016
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur




Siegfried Rosenburg
Surveillant - Personnel
Ven 26 Aoû - 17:31
Bienvenuuue /o/
on aura tout le cast tr à ce rythme là xD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 31
Date de naissance : 27/10/1988
Date d'inscription : 26/08/2016
Age : 29
Voir le profil de l'utilisateur




Yoshino Ryokucha
Personnel - Psychologue
Ven 26 Aoû - 18:16
Bonjour et merci pour votre accueil chaleureux !

Ma fiche est maintenant entre les mains du staff. Merci par avance !

@Sacha : Merci, même si j'avoue que j'y suis aller un peu en monde random... xD

@Siegfried : Je voulais jouer Tsurumaru à la base, puis, finalement... Une idée m'est venue avec le petit Ichigo ! Si un jour je fais l'expérience d'un DC ici, promis, Touken Ranbu obligé ! c:


Sudden Strawberry
Merci à Nils pour l'avatar !
Revenir en haut Aller en bas
test
avatar
Messages : 113
Date de naissance : 01/04/1992
Date d'inscription : 14/06/2015
Age : 25
Localisation : Sous ton lit ~
Ven 26 Aoû - 18:42


Fiche validée

Welcome !

Je suis clairement sous le charme de ta fiche! Vraiment...j'adore! Je te souhaite donc le bienvenu à Eroniza et que tu passeras du bon temps ici ♥


♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

• Aller recenser ton avatar
• Chercher un partenaire pour RP
• Ainsi que ton topic de relations
• Demander à avoir une habitation si personnel ou civils.
• Vas voir les explications des chambres ici.

© Aki Epicode



Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternal love :: Administration :: “ Raconte ton histoire ” :: Personnels :: Fiches validées-
Sauter vers: