AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: La forêt Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le pouce en l'air comme si je t'avais attendu toute ma vie / PV Nils

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Messages : 52
Date de naissance : 13/02/1995
Date d'inscription : 02/07/2016
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur




Nils Erling
Gérant du Quiver - Barman - Habitant
Sam 3 Sep - 22:43
La pluie venait de s'arrêter, pour notre plus grand bonheur. Au moins seul le sol serait détrempé. Je ris à l'invitation à dormir de Merry, c'était tellement irréaliste. Mais j'aimais bien son humour, il était capable de détendre la situation, qui selon moi était allée en s'aggravant toute la journée.

C'est un peu gêné que je vins m’asseoir sur la place au sec sur la grosse souche. J'avais cet étrange sentiment d'être traité comme une princesse en sucre. Mais je ne dis rien, bien content d'avoir les fesses au sec. Je fus assez étonné de voir de la nourriture ici. Moi qui pensais me passer de dîner. D'un autre côté, je mangeais toujours sur le pouce le soir, à cause du boulot, quand je n'oubliais pas totalement. Puis Merry me refit penser à la bouteille.

« Ha heu… non ? J'ai mes clés, mais c'est un peu barbare »

Je posai la bouteille en compagnie des vivres, pour partir à la recherche de mes clés dans mes poches. Après un joyeux charcutage de bouchon de liège, je réussis à ouvrir le précieux, avec juste quelques miettes de lièges se noyant dans le vin. Voilà une autre chose que j'étais bien capable de faire : ouvrir une bouteille, et ce par tout les moyens, quitte à en casser le goulot.

« Il risque d'y avoir un peu de liège, faudra faire gaffe ».


Je lui tendis la bouteille, lui offrant la première gorgée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 28
Date de naissance : 05/03/1991
Date d'inscription : 27/07/2016
Age : 27
Voir le profil de l'utilisateur




Merry Wallace
Itinérant - Habitant
Dim 25 Sep - 20:41
Dans son sac, Merry avait un couteau très aiguisé qui aurait très bien pu faire le boulot pour ouvrir la bouteille, mais il décida de laisser la tâche à Nils en partie pour voir comment le citadin se débrouillerais. Son choix de mot le fit bien rire et une fois le travail terminé, il prit la bouteille qu'on lui tendait et en renifla le goulot.

"C'est pas grave, tu l'as ouvert comme un barbare, je cracherai le liège ou l'avalerai comme un barbare à mon tour. Cheers, mon ami."


La première gorgée fut à ses papilles ce qu'une chorale d'ange pouvait être au Pape : Divine. Il regarda l'étiquette, surpris qu'une bouteille si simple puisse cacher un liquide si délicieux. Il la tendit ensuite à Nils.

"Wow... un joyau! Ça doit pas être ton moins cher celui-là si je me fie au goût qu'il a..."


Trouvant la nuit beaucoup trop silencieuse, il sorti sa guitare comme la pluie était maintenant calmée et commence à la gratter doucement afin d'accompagner.

"Alors comme j'imagine que la soirée est encore jeune, t'as envie qu'on fasse quelque chose? On pourrait profiter du fait que nous sommes l'un à l'autre de purs étrangers qui ne se recroiseront peut-être jamais pour vraiment nous éclater, par exemple."

Ses doigts étaient doux sur sa guitare, il jouait un de ces airs de fond qui demandent très peu de concentration et ne gênent pas la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 52
Date de naissance : 13/02/1995
Date d'inscription : 02/07/2016
Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur




Nils Erling
Gérant du Quiver - Barman - Habitant
Jeu 29 Sep - 14:54
J'attrapai la bouteille d'un geste, la regardant en souriant. Ce n'était pourtant qu'une simple bouteille de mon bar. Mais il faut savoir que dans mon bar, on ne boit pas beaucoup de vin, juste du très bon. Du coup, il n'y a pas de place pour les vins de bas étages.

- «Et pourtant… Dans un bar comme le mien, je ne peux pas me permettre d'en vendre du moins bon que celui là. Sinon plus personne ne viendrait boire de vin chez moi, et c'est des clients perdus ».

Et ainsi j'avalai une petite gorgée à mon tour, juste histoire de me rincer le gosier. Le vin n'était pas mon alcool préféré, et il me montait vite à la tête. Et j'étais bien heureux de ne pas en avoir bu plus que ça quand j'entendis Merry reprendre la parole. Je le regardai d'abord avec un magnifique air d'incompréhension totale. Cette phrase offrait des sous-entendus qui pouvaient être aussi bien innocent que pas du tout… Dans quel sens devais-je donc la prendre ? Je préférai le sens de la fête et des conneries, dont seuls les arbres seraient témoins. C'est donc un léger sourire qui apparut sur mon visage, mon moment de questionnement passé.

- « Tu as petite petite idée peut être ? Je suis plus du genre à regarder les autres faire la fête qu'à la faire ».
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternal love :: La forêt-
Sauter vers: