:: Le grand parc Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Soleil et trempette ! [with Aamos Daemons]

avatar
Nils Erling
Gérant du Quiver - Barman - Habitant
Messages : 52
Date de naissance : 13/02/1995
Date d'inscription : 02/07/2016
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 11 Aoû - 22:38
Je m'étais levé tard, comme à mon habitude, en ce beau jour de mercredi. Il faut dire dire que je me lève tout le temps tard, me couchant toujours tardivement à cause du boulot. Je vivais en décalé, mais cela ne me dérangeait absolument pas. Un coup d’œil par la fenêtre m'avait donné envie de sortir aujourd'hui. C'est donc après avoir pris une douche rapide, passé un simple jean et une chemise bleu ciel et attrapé mon sac que j'avais passé le pas de ma porte, et fermé derrière moi.

Je déambulai dans les rues, prenant juste l'air, achetant un croissant au passage, une routine pour moi. Avoir mes matinées et mes après-midis de libres m'avaient au début, quand j'étais encore vivant, donné de très mauvaises habitudes, les passant à ne rien faire chez moi. Une fois avoir découvert que oui, la vie peut être courte, j'avais pris de nouvelles résolutions.

Dès qu'il faisait beau, j'essayais d'aller au parc, prendre le soleil ou lire sur un banc, voir même dans l'herbe, selon la situation et le temps. C'est donc sans surprise que j'arrivai au parc, et jetai un œil aux alentours. Il y avait peu de monde, comme à chaque fois en après midi. Tout le monde était retourné au travail ou était à l'école. Seules quelques personnes se baladaient ou faisaient leur footing.

Je finis donc allongé dans l'herbe, sous un arbre dont les branches laissaient apparaître quelques rayons du soleil, d'abord lisant, puis bronzant un peu. Je finis même par m'assoupir un peu, totalement détendu. Peut être un peu trop même. Quand je rouvris les yeux, un écureuil fouillait mon sac. Je le chassai d'un geste de la main et me relevai, encore un peu assoupi. Je devais avoir l'air malin, à dormir là, directement par terre… Encore heureux qu'il y avait peu de personne en journée. Je m'étirai longuement, enfin sur mes deux jambes, et ramassai mes affaires.

On ne devait être qu'en milieu d'après midi, donc je décidai d'aller marcher un peu dans le parc, histoire de ne pas être venu que pour continuer ma nuit. Après plusieurs longues minutes de marche, à bêtement regarder autour de moi - car croyez moi c'est beau un arbre- je m'arrêtai à la fontaine, et me rafraîchis un peu le visage. Je m'arrêtai un instant sur mon reflet qui ondulait dans l'eau claire, et ne fit plus attention à ce qu'il se passait derrière moi.

Et bien sûr, moi qui passait une si belle journée au parc, j'avais besoin que ma malchance légendaire intervienne. Un coureur me bouscula sans faire vraiment attention, trop légèrement pour le sentir, assez pour moi, déjà penché en avant sur la fontaine, pour tomber dedans. Il ne sembla même pas le remarquer, ayant certainement la musique sur les oreilles.

J'avais donc le bras gauche et l'épaule dans l'eau, ayant réussi à me rattraper avant d'y plonger le visage. Je retint un juron du mieux que je pus, et ne put regarder que le dos de mon cher « ami » s'éloigner au fil de sa course. L'eau dégoulinait sur ma chemise, me provoquant quelques légers frissons dans le dos. Heureusement qu'il faisait beau !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 26
Date de naissance : 13/05/1997
Date d'inscription : 26/06/2016
Age : 20
Localisation : Dans l'ombre...
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 16 Aoû - 17:41

   

   

   
Soleil et trempette !

   
feat. Nils Erling

   Ah le mercredi ! Journée comme les autres, journées de lycée… ou je séchais encore les cours comme à mon habitude. Bon, qu’allai-je faire aujourd’hui ? Rester dans l’enceinte de l’académie ? En sortir ? Oui tiens, je vais sortir aujourd’hui. Il fait beau, le soleil brille les oiseaux gazouillent, le temps idéal pour aller en ville ! J’enfilais mon pantacourt, ma chemise et ma veste habituels avant de filer en ville après avoir coiffé mes cheveux en queue de cheval. Dans mon sac de cours, j’avais fourré quelques sucreries, des boissons, un livre et mon mp4.

C’est ainsi que je sortais de l’enceinte de l’académie pour aller gambader dans les rues de la ville, le sourire aux lèvres, mon sac de cours en bandoulière, tout content d’éviter les cours, en particuliers les cours sexuels. Très peu pour moi ça. Oui, je préférais passer mes journées à glander. Je détestais aller en cours, c’était ennuyeux. Je me dirigeais donc vers le parc, ouvrant un paquet de m&m’s pour les grignoter en m’y rendant, observant tout autour de moi.

L’oiseau qui chantait sur sa branche, l’écureuil qui planquait sa nourriture en prévision de l’hiver à venir sans doute, et les gens. En ce début de matinée, tous couraient pour aller au travail. J’aimais voir les reste du monde s’activer autour de moi alors que je ne foutais rien. C’était agréable de se dire qu’il y en avait qui bossaient. Agréable et drôle.

Dans ma première vie, je travaillais pour survivre, en tant qu’hôte, et j’avais beaucoup de succès, je m’en souvenais très bien. Mais tout ça, c’était finit. Le passé appartenait au passé et je ne voulais pas rester basé là-dessus… même si c’était ce que je faisais en fuyant les cours sexuels… J’avais du mal avec ça, même si je faisais mon malin.

Finalement, je décidais de faire un plus grand tour en centre-ville, je ne vis même pas le temps passer. Si bien que quand je regardais l’heure, il était déjà midi. Je soupirais et allait dans une supérette, m’acheter une salade, une boisson, un sandwich et un dessert avant de me rendre au parc. J’avais travaillé un peu en mentant sur mon âge pour avoir de l’argent.

Je m’installais dans un coin du parc pour piqueniquer tranquillement, observant le peu de passants qu’il y avait. Il y avait un type qui arriva dans l’après-midi, venant s’allonger dans l’herbe, sous un arbre, en face de celui sous lequel j’étais. Il lisait, je souris, je n’étais donc pas le seul à m’évader ici pour lire en paix. Je ris doucement, voyant un écureuil fouiller dans son sac. Il devrait faire plus attention sérieux ! L’animal prit la fuite quand le propriétaire de l’objet le chassa gentiment. Je l’observais s’étirer et se lever, ramassant ses affaires. Il partit vers la fontaine se rafraîchir le visage. Un bruit derrière moi m’empêcha de l’observer plus. L’écureuil de tout à l’heure fouillait aussi dans mon sac, me piquant un paquet de bonbons !

Je poursuivais le voleur à travers le parc, mon sac sur l’épaule. L’animal alla dans la fontaine. Sans vraiment faire gaffe, je me servais du corps de l’homme que j’observais plus tôt pour lâcher mon sac et me servir de lui comme tremplin pour plonger dans l’eau. L’écureuil s’enfuit, me laissant le paquet de bonbons. Trempé, assis dans l’eau, je brandissais ce que je convoitais, un air fier sur le visage avant de regarder l’autre homme, étaler sur le ventre dans l’eau. Je me massais la nuque et m’approchais, lui offrant un sourire gêné.

Pardon Monsieur… je ne vous ai pas fait mal ?

Etait-il déjà tombé dans l’eau ? Sans doute, quand je l’avais utilisé pour aller dans la fontaine, il me semblait qu’il était déjà mouillé…
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nils Erling
Gérant du Quiver - Barman - Habitant
Messages : 52
Date de naissance : 13/02/1995
Date d'inscription : 02/07/2016
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 16 Aoû - 20:58
Tandis que je commençais tout juste à me relever, un nouveau poids atterrit sur mon dos, me faisant plonger complètement dans l'eau. Je n'étais visiblement pas assez mouillé pour ce malfaiteur qui avait bien tenté de me noyer. Je me relevai comme je pouvais, crachant un peu d'eau. Ajoutons à ma presque noyade un joli mal de dos qui venait de s'installer. Je jurai silencieusement quand une voix attira mon attention. Au moins le responsable ne s'était pas enfui comme le premier. Mais cela ne m'empêcha pas de lui balancer un regard noir et assassin.

J'étais trempé de la tête aux cuisses, mon sac flottait dans l'eau, lui qui avait été épargné jusque là… Et j'avais mal au dos… Effectivement, tout va bien ! Je soufflai fortement, pour éviter d'évacuer ma colère d'un coup sur ce pauvre gamin qui me faisait face. D'ailleurs, il ne devrait pas être à l'école celui là ?

Une fois entièrement sorti de la fontaine, je tentai de reprendre mon calme. Il devait bien y avoir une raison à tout ça. Même si la seule chose notable sur ce jeune homme, c'était le paquet de bonbon qu'il tenait à la main.  Surtout, qu'il ne me dise pas que tout ça est la faute d'un bête paquet de friandise. Là je fais un massacre !

Essorant ma chemise comme je le pouvais - d'ailleurs elle devait très certainement être transparente maintenant…- je grommelai un « ça va » pas très convainquant. Je regardai mon sac pour voir qu'est ce qui était encore récupérable à l'intérieur, après sa baignade inattendue. Livre à moitié mouillé, difficilement récupérable. Mon portable dans la poche de mon pantalon semblait décédé lui aussi. Je lançai un nouveau regard torve à l'adolescent après ces constatations.

« Surtout, dis moi que c'était pour la bonne cause... »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 26
Date de naissance : 13/05/1997
Date d'inscription : 26/06/2016
Age : 20
Localisation : Dans l'ombre...
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 24 Aoû - 8:48

   

   

   
Soleil et trempette !

   
feat. Nils Erling

   J’étais trempé jusqu’aux os, ma chevelure dégoulinait complètement si bien que je dû la détacher afin qu’elle ne s’emmêle pas avec mon bandeau. Je m’en voulais d’avoir faire mal à l’homme devant moi… vraiment… surtout pour un paquet de bonbons. Il se relevait difficile en crachant de l’eau… pendant ce temps, je le regardais en me massant la nuque, honteux et gêné. Son regard assassin (bien que compréhensible) me donna la douce envie de m’enfuir en courant, mais je ne le fis pas, restant assis dans la fontaine à le fixer.

Je me mordis fortement la lèvre en voyant son sac trempé. Je sortais finalement de la fontaine, essorant bien mes cheveux avant de fixer mon vis-à-vis à nouveau. Il faisait l’inventaire de son sac, normal après cette baignade forcée. Je le détaillais, sa chemise était devenue transparente et je devais avouer qu’il était plutôt bien bâtit à mon goût. J’entendis à peine son « ça va ». Normal qu’il soit en colère, je pouvais le comprendre. Je vis alors son livre mal en point. J’eu un sourire en voyant que nous lisions le même, aussi, je sorti le mien de mon sac et le lui tendis.

On fait un échange si vous voulez. Je vous échange mon livre neuf contre le vôtre mouillé.

Echange pas très équitable pour moi mais bon, je savais comment sauver un livre dans cet état, aussi, cela ne me dérangeait pas plus que ça. Je l’observais avec plus d’attention et sorti, sans aucune gêne, le portable du pantalon de l’homme pour l’observer. Il n’avait pas apprécié l’eau, c’était certain, mais j’avais déjà eu le cas pour ma part, de mon vivant. Aussi, je commençais à démonter l’appareil.

« Surtout, dis moi que c'était pour la bonne cause... »

Je lui tendais une main comme pour lui intimer de se taire pendant que je disséquais son téléphone. Je secouais bien fort toutes les pièces avant de le laisser un peu au soleil. Je le remontais ensuite et l’allumais. Il m’afficha de suite l’écran demandant le code pin. Je tendis alors l’appareil à l’homme.

Voilà, comme neuf ! Vous m’aviez posé une question ?

Quand j’étais plongé dans quelque chose, je n’entendais rien à ce que l’on me disait.
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nils Erling
Gérant du Quiver - Barman - Habitant
Messages : 52
Date de naissance : 13/02/1995
Date d'inscription : 02/07/2016
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 25 Aoû - 23:12
J'en étais arrivé  me demander si ce n'était pas une caméra cachée, un complot contre ma personne pour me donner un air ridicule. D'un côté, je voyais bien que ce jeune homme n'avait pas un mauvais fond mais d'un autre, il avait tellement l'air de se foutre de ma gueule…

J'avais refusé d'un geste l'échange de livre, déjà la coïncidence que l'on lise le même était si grande… Je n'allais pas prendre le livre d'un gamin juste parce que le mien était détrempé. Ce n'est pas comme s'il coûtait une fortune.

Mais ma limite fut franchie lorsque ce chevelu attrapa mon portable directement dans ma poche et le démonta sous mes yeux. Sérieusement ? Moi qui comptais le mettre dans un bol de riz pour le sécher complètement, comme le disait une astuce sur le net… Je crois que quelqu'un d'autre l'aurait déjà frappé ce pauvre jeune… Et en plus de cela, il m'ignorait, me sommant de me taire. J'attendis peut être trois minutes, mais en le voyant commencer à faire sécher les éléments de mon mobile disséqué je perdis patience, définitivement. J'étais décidé à m'acheter un nouveau portable, et aller pleurer chez mon opérateur pour avoir une nouvelle carte SIM. Sans même un mot, je fis demi-tour, et partis en direction de la sortie du parc, sous le regard de quelques étonnés de voir un homme trempé un jour de soleil.

Occupé comme il était, il ne remarquerait certainement pas mon absence avant d'avoir fini. J'avais quelques dizaines de minutes d'avance devant moi. Mais je préférai m’asseoir sur un banc pour sécher un peu moi aussi, ce qui ne devrait pas prendre tant de temps, vu le magnifique soleil qui brillait dans le ciel. Je fermais les yeux, étendu sur le banc, reprenant lentement mon calme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 26
Date de naissance : 13/05/1997
Date d'inscription : 26/06/2016
Age : 20
Localisation : Dans l'ombre...
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 22 Sep - 17:18

   

   

   
Soleil et trempette !

   
feat. Nils Erling

   JAprès avoir terminé le remontage du téléphone, je me tournais et remarquais que je parlais au vide. Je regardais autour de moi en paniquant. Je courais au hasard dans le parc, cherchant l’homme, le portable à la main. Je ne connaissais même pas son nom. Je le cherchais encore, courant dans tous les sens, trempé. Des gens me regardaient bizarrement.

Finalement, je fis ce que j’aurai dû faire depuis le début : je demandais aux gens que je croisais s’il avaient vu le propriétaire du portable, le décrivant. Je courais dans la direction que l’on m’indiquait, trouvant le concerné assit sur un banc, au soleil, en train de sécher. Je soupirais de soulagement et allait vers lui… je ne voulais pas le déranger plus que je ne l’avais déjà fait. Aussi je m’asseyais à ses côtés, mettant son portable dans son sac, avant de fixer le sol.

Je suis vraiment désolé… je ne voulais pas vous offensez ou vous ennuyer… je voulais seulement vous aider et rattraper mon erreur… je m’en veux vraiment…

Je soupirais.

J… je m’appelle Aamos… je suis lycéen… si jamais vous avez besoin de quoi que ce soit… je peux vous être utile, je sais faire beaucoup de choses… comme réparer un appareil qui paraît mort…

Je me relevais et m’inclinais devant lui sous les regards ahuris des passants.

Je vous présente mes plus sincères excuses…
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nils Erling
Gérant du Quiver - Barman - Habitant
Messages : 52
Date de naissance : 13/02/1995
Date d'inscription : 02/07/2016
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 25 Sep - 20:52
En entendant quelqu'un s'asseoir côté de moi, j'ouvris un œil. Le gamin était de retour, pour me rendre mon portable visiblement. Est-ce qu'il fonctionnait ? Je n'en savais rien, mais je n'avais rien plus grand-chose à perdre. Le soupirai intérieurement en voyant l'air penaud du plus jeune. Au moins il avait l'air de s'en vouloir. Est-ce que j'allais mettre de côté la tentative de noyade ? Peut être pas pour tout de suite. Il se morfondait en excuse pour ensuite se présenter. Et me proposer son aide… Comme si j'avais besoin de lui…

Sa façon de s'incliner me fit légèrement sourire, me rappelant vaguement un bon vieil ami à moi. Il était probablement japonais, tout comme Yoshino.

- « C'est bon, c'est bon  excuses acceptées… »


Le cœur n'y était pas, mais lui refuser le pardon pourrait lui donner encore plus envie de rester pour les obtenir. Je sortis le portable du sac, pour être certain qu'il fonctionnait bien, et rien que voir l'écran s'allumait me soulagea vaguement. Un embêtement de moins, que je rangeai dans le sac.
Maintenant, est-ce que j'allais me présenter à mon tour ? Je n'en avais pas vraiment envie en fait… Aamos n'était qu'une personne parmi tant d'autres, un passant, que je ne croiserai sans doute jamais. Les lycéens ne se bousculaient pas à l'entrée du Quiver, et il en était très bien ainsi. Mais ce serait malpoli de ma part d'ignorer sa présentation. Et mon bon vieil ami japonais m'avait clairement fait comprendre que la politesse, c'était important pour lui ! Donc, cela l'était peut être pour ce jeune homme aussi.

- « Moi, c'est Nils... »

Ouais, bon… On fait mieux comme présentation, mais j'allais pas non plus lui dire où je travaillais quand même ! Je lui tendis tout de même la main pendant ces simples paroles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 26
Date de naissance : 13/05/1997
Date d'inscription : 26/06/2016
Age : 20
Localisation : Dans l'ombre...
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 23 Oct - 16:05

   

   

   
Soleil et trempette !

   
feat. Nils Erling

   Je m’en voulais de l’avoir ennuyé, vraiment… j’avais envie de me racheter comme je pouvais. Je baissais la tête, la rentrant plus dans mes épaules, me confondant en excuses.

- « C'est bon, c'est bon  excuses acceptées… »

Je relevais timidement la tête, n’osant pas me redresser. L’homme avait un léger sourire, même si ses paroles ne semblaient pas sincères. Je l’observais sortir à nouveau son portable, l’allumant, sûrement pour vérifier s’il fonctionnait bien, avant de le ranger à nouveau. J’attendais qu’il se présente, ou m’accorde de l’attention… bien que j’avais été impoli envers lui… alors il pouvait l’être en représailles… Enfin, je rebaissais la tête, estimant ne pas pouvoir le regarder en face pour l’instant.

- « Moi, c'est Nils... »

Je relevais la tête, finissant par sourire, serrant sa main de manière enthousiaste.

Enchanté ! Et je suis désolé pour mon impolitesse et encore désolé pour la fontaine… je ne voulais pas vous faire de tort…

Je relâchais sa main, me massant ensuite la nuque, gêné. Je ne voyais pas comment faire pour me racheter... Que proposer ? Je ne savais vraiment pas... est-ce que je le dérangeais d'abord ? Il avait peut être quelque chose de prévu ? Beaucoup de questions se bousculaient dans ma tête, sans que je ne parvienne à bien les organiser.

Je me dandinais un peu, ma gêne refusant de s'en aller... Le blanc qui s'installait entre nous était plus qu'ennuyant. Je gardais mon sourire.

Est ce que... vous voulez marcher avec moi ? Ou peut être boire un verre... euh... je sais pas... désolé, je n'ai pas vraiment l'habitude d'être avec d'autres personnes...

Non pas que j'étais insociable, juste que les autres me fuyaient à cause de mes blagues. Mais je n'avais pas envie que Nils me fuit, j'avais envie de faire plus connaissance avec lui... mais je n'osais pas vraiment prendre des initiatives avec lui, il semblait être à prendre avec des baguettes.

Euh... désolé... vous avez peut être autre chose à faire que de rester avec un lycéen un peu trop énervant...

   
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» L'intervention ratée à cité soleil, à qui la faute ?
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternal love :: Le grand parc-
Sauter vers: