:: Toit Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

J'aime pas les cours [PV Guy de Timée]

avatar
Messages : 26
Date de naissance : 13/05/1997
Date d'inscription : 26/06/2016
Age : 20
Localisation : Dans l'ombre...
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 17 Juil - 16:13

   

   

   
J'aime pas les cours

   
feat. Guy de Timée  

   C'était la fin de la journée. Le soleil se couchait, et comme à mon habitude, j'avais tout simplement séché tous mes cours. C'était tellement ennuyeux. Je souriais légèrement. Je ne connaissais même pas le visage de mes professeurs. Et je m'en contrebalançais. Mais bon, oublions les choses ennuyantes.

J'étais donc monté sur le toit, allongé sur le sol, regardant le ciel. J'avais pris mes médicaments, donc pas de Zophaël aujourd'hui. Une bonne chose dans cette journée. J'observais donc le ciel avec attention, cherchant des nuages à formes originales. Je m'amusais toujours avec un rien.

Je me redressais, souriant et fouillais dans mon sac, en sortant un livre. Les cours m'ennuyaient, mais la lecture, jamais. J'adorais lire, en particulier des pièces de Shakespeare. Dommage, je ne l'avais pas trouvé lui dans le royaume des morts. Mais bon, je n'avais pas tout exploré, qui sait, peut être le trouverai-je ?

C'est en rêvassant ainsi que je finis par m'assoupire, le livre sur mon torse, caché par une des portes menant au toit, tranquille quoi.

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Guy de Timée
Cours de Bondage/SM et préliminaire - Professeur
Messages : 8
Date de naissance : 10/09/1982
Date d'inscription : 30/06/2016
Age : 35
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 28 Juil - 14:56
Même les roses ont des épines...
Guy était un homme patient, trop même parfois, au point que l'on pouvait le trouver flippant. A moins que l'on se dise qu'il avait deux de tension. Quelque part, cela ne serait pas faux, car il demeurait être un individu posé et réfléchi. Dans sa mesure, il savait mieux que personne gérer l'emportement. S'énerver et péter un câble n'était bon, à ses yeux, qu'à une chose : se foutre en l'air la santé.

Il fallait juste avoir le « guide du parfait fils de putain » sous la main. Joli métaphore pour dire que la meilleure solution c'était de frapper par derrière, intelligemment. Sinon cela ne servirait à rien. Dans le cas présent, un de ses élèves faisait un peu trop souvent l'impasse sur ses cours d'éducation sexuelle avec une belle orientation Sadomasochiste et Bondage avec les préliminaires anales. Le professeur commençait à se lasser de ses absences sans justification. L'école buissonnière ? Non, il croyait bien que le jeune homme avait passé l'âge pour ce genre d'enfantillage. Quoi qu'il en retournait vraiment, il avait pris le temps de se renseigner sur son élève. Apprendre à connaître ses habitudes.

Il en déduit vite que c'était le genre forte tête et qu'il devait avoir la fibre masochiste. Le bilan donnait ce résultat. Son cours aujourd'hui ne devait commençait que dans deux heures. Cependant avec ce type de cas, il fallait s'y prendre à l'avance. Ne disait-on pas, que pour avoir la paix il fallait préparer la guerre ? Car ce jeune homme versait dans la provocation évidente. Ce que de Timée appelait « La mini guerre ouverte ».

Il monta donc sur le toit où devait se trouver Aamos avec un sac élégant de sport noir. Le Français y avait mis tout ce dont il aurait besoin pour mater ce vilain garçon. Comptant au passage lui remonter les bretelles à sa façon. Une fois en haut il n'eut pas dur à mettre les yeux dessus. Il pionçait paisiblement avec un livre ouvert sur le torse. Comment dire à quel point le terme : économiser son énergie prenait ici tout son sens ? D'un geste lent, il retira l'ouvrage et le referma pour le mettre de côté. Puis il sortit de son sac un réveil, le régla à la bonne heure, et le posa juste à côté de sa tête. Quand il se déclencha, autant dire qu'il faisait un bruit d'enfer. A croire qu'il avait été fait pour réveiller des sourds.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 26
Date de naissance : 13/05/1997
Date d'inscription : 26/06/2016
Age : 20
Localisation : Dans l'ombre...
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 1 Aoû - 0:51

   

   

   
J'aime pas les cours

   
feat. Guy de Timée  

   JJ’avais les bras croisés, j’étais de mauvaise humeur. J’avais énormément de mal à dormir paisiblement en général, et là, je ne sais par quel miracle, j’avais réussi et cet abruti m’avait réveillé ! Ce n’était pas parce qu’il avait un beau physique qu’il devait se croire tout permis !

- Enchanté aussi Aamos de faire ta connaissance. Je vais me présenter également. Tant qu'à faire. Guy de Timée. Ton professeur en éducation sexuelle avec une orientation sur le sadomasochisme.

Je le fixais froidement, cachant ainsi mon effroi face à sa spécialité. Ces cours étaient ceux que j’avais le plus pris soin d’éviter. J’avais peur des relations sexuelles et tout ce que ça impliquait. Vu mon vivant, ce n’était pas étonnant d’être traumatisé par ça.

- Le cours a lieu dans un peu moins de deux heures à présent. Donc nous allons avoir du temps devant nous pour faire connaissance plus en profondeur, toi et moi.

Je ne pus retenir un frisson de peur, sans pour autant me reculer, regardant le professeur sortir deux paires de bracelets en cuir. Je paniquais intérieurement. Je ne le montrais pas, mais j’étais terrorisé en voyant ça, me souvenant clairement de mes années avec ce malade de mon vivant… tout ce qu’il m’avait fait subir me revenait en tête. La panique s’emparait de mon esprit, je ne savais plus quoi dire ou faire tellement j’avais peur. Je restais impassible de l’extérieur, personne ne pourrai penser en me regardant que j’étais complètement paniqué.

- Bon maintenant, nous avons deux options. Soit, tu me suis tranquillement, on va dans mon bureau et nous discutons de tes absences. Évoquons le pourquoi du comment pour trouver une solution. Sinon… On y va par la force. Tu n'y gagneras pas avec les poings si tu veux te battre. Le rapport Force/Corpulence est en ta défaveur. Enfin, c'est toi qui voit. Si tu es maso, forcément cette idée doit être plus ou moins plaisante.

J’étais masochiste oui… mais ma peur des bracelets m’empêchait de réfléchir clairement.

- Cependant, je t'avoue que si tu te dégonflais, je crois que j'en serai déçu. Bref les rebelles à deux balles, j'en ai bouffé à ne plus en avoir faim. Dans tous les cas fait bien marcher tes pauvres neurones car quelque soit ton choix, je m'engouffrerai dans la brèche.

Je le foudroyais du regard avant de soupirer fortement.

Je vais tenter d’être très clair… Il est HORS DE QUESTION que je suive un vieux pervers. Je n’ai pas non plus l’intention de suivre tes cours. Merci mais niveau sexe et SM j’ai eu ce qu’il fallait et je ne veux pas en avoir plus !

Je me recouchais, lui tournant le dos.

Maintenant, si tu permets, je vais essayer de me rendormir. Déjà que je souffre d’insomnies et de terreurs nocturnes… si en plus un abruti s’amuse à me réveiller les rares fois où j’arrive à dormir paisiblement, j’arriverai jamais à me reposer.
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Guy de Timée
Cours de Bondage/SM et préliminaire - Professeur
Messages : 8
Date de naissance : 10/09/1982
Date d'inscription : 30/06/2016
Age : 35
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 27 Aoû - 15:56
Même les roses ont des épines...


Guy ne s'attendait pas à grand-chose de la part d'Aamos ainsi il ne fut pas surpris, de la part du rebelle, de le voir prendre le réveil pour le balancer carrément du toit de l'établissement. Cependant son élève mis quelques minutes avant de percuter sa présence à ses côtés et le bonjour fut un « vieux ».

« Charmant », pensa-t-il.

- Enchanté aussi Aamos de faire ta connaissance. Je vais me présenter également. Tant qu'à faire. Guy de Timée. Ton professeur en éducation sexuelle avec une orientation sur le sadomasochisme.

Et oui sa réaction ne l'avait pas du tout impressionné et encore moins le ton hargneux de sa voix. Il avait connu bien pire que cela. Et en tant que Maître SM, il possédait le bagage qui lui permettait de gérer cela sereinement.

- Le cours a lieu dans un peu moins de deux heures à présent. Donc nous allons avoir du temps devant nous pour faire connaissance plus en profondeur, toi et moi.

Tout en poursuivant, il sortit de son sac de sport, deux paires de larges bracelets en cuir noir. Si son élève pensait s'en sortir facilement avec lui, il allait se mettre le doigt dans l'oeil.

- Bon maintenant, nous avons deux options. Soit, tu me suis tranquillement, on va dans mon bureau et nous discutons de tes absences. Évoquons le pourquoi du comment pour trouver une solution. Sinon… On y va par la force. Tu n'y gagneras pas avec les poings si tu veux te battre. Le rapport Force/Corpulence est en ta défaveur. Enfin, c'est toi qui voit. Si tu es maso, forcément cette idée doit être plus ou moins plaisante.

Il agitait sous son nez les deux paires de menottes, alors qu'il affichait toujours aucune sourire.

- Cependant, je t'avoue que si tu te dégonflais, je crois que j'en serai déçu. Bref les rebelles à deux balles, j'en ai bouffé à ne plus en avoir faim. Dans tous les cas fait bien marcher tes pauvres neurones car quelque soit ton choix, je m'engouffrerai dans la brèche.

Un avertissement ? Non. Même pas. De Timée venait juste de mettre les points sur les i pour bien signifier que cela ne serait pas un petit jeune qui ferait sa loi avec un vieux briscard comme lui. Ne disait-on pas qu'un homme prévenu en valait deux ?
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 26
Date de naissance : 13/05/1997
Date d'inscription : 26/06/2016
Age : 20
Localisation : Dans l'ombre...
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 22 Sep - 17:15

   

   

   
J'aime pas les cours

   
feat. Guy de Timée  

   J’avais les bras croisés, j’étais de mauvaise humeur. J’avais énormément de mal à dormir paisiblement en général, et là, je ne sais par quel miracle, j’avais réussi et cet abruti m’avait réveillé ! Ce n’était pas parce qu’il avait un beau physique qu’il devait se croire tout permis !

- Enchanté aussi Aamos de faire ta connaissance. Je vais me présenter également. Tant qu'à faire. Guy de Timée. Ton professeur en éducation sexuelle avec une orientation sur le sadomasochisme.

Je le fixais froidement, cachant ainsi mon effroi face à sa spécialité. Ces cours étaient ceux que j’avais le plus pris soin d’éviter. J’avais peur des relations sexuelles et tout ce que ça impliquait. Vu mon vivant, ce n’était pas étonnant d’être traumatisé par ça.

- Le cours a lieu dans un peu moins de deux heures à présent. Donc nous allons avoir du temps devant nous pour faire connaissance plus en profondeur, toi et moi.

Je ne pus retenir un frisson de peur, sans pour autant me reculer, regardant le professeur sortir deux paires de bracelets en cuir. Je paniquais intérieurement. Je ne le montrais pas, mais j’étais terrorisé en voyant ça, me souvenant clairement de mes années avec ce malade de mon vivant… tout ce qu’il m’avait fait subir me revenait en tête. La panique s’emparait de mon esprit, je ne savais plus quoi dire ou faire tellement j’avais peur. Je restais impassible de l’extérieur, personne ne pourrai penser en me regardant que j’étais complètement paniqué.

- Bon maintenant, nous avons deux options. Soit, tu me suis tranquillement, on va dans mon bureau et nous discutons de tes absences. Évoquons le pourquoi du comment pour trouver une solution. Sinon… On y va par la force. Tu n'y gagneras pas avec les poings si tu veux te battre. Le rapport Force/Corpulence est en ta défaveur. Enfin, c'est toi qui voit. Si tu es maso, forcément cette idée doit être plus ou moins plaisante.

J’étais masochiste oui… mais ma peur des bracelets m’empêchait de réfléchir clairement.

- Cependant, je t'avoue que si tu te dégonflais, je crois que j'en serai déçu. Bref les rebelles à deux balles, j'en ai bouffé à ne plus en avoir faim. Dans tous les cas fait bien marcher tes pauvres neurones car quelque soit ton choix, je m'engouffrerai dans la brèche.

Je le foudroyais du regard avant de soupirer fortement.

Je vais tenter d’être très clair… Il est HORS DE QUESTION que je suive un vieux pervers. Je n’ai pas non plus l’intention de suivre tes cours. Merci mais niveau sexe et SM j’ai eu ce qu’il fallait et je ne veux pas en avoir plus !

Je me recouchais, lui tournant le dos.

Maintenant, si tu permets, je vais essayer de me rendormir. Déjà que je souffre d’insomnies et de terreurs nocturnes… si en plus un abruti s’amuse à me réveiller les rares fois où j’arrive à dormir paisiblement, j’arriverai jamais à me reposer.
   



Hors Rp >> Désolée, je me suis gourrée et j'ai posté ma réponse en éditant la dernière >w< et comme je ne l'ai plus, je ne peux pas revenir en arrière, désolée >w< #boulet
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Guy de Timée
Cours de Bondage/SM et préliminaire - Professeur
Messages : 8
Date de naissance : 10/09/1982
Date d'inscription : 30/06/2016
Age : 35
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 8 Oct - 13:28
Des terreurs nocturnes ? Le professeur commençait à mieux comprendre le souci. Son agressivité. Son absence à ses cours. Son problème en général dans sa vie de tous les jours au sein de l'établissement. Il en déduisait sans trop de mal qu'il y avait un traumatisme important caché. Quelque chose que l'élève n'avait aucune envie d'évoquer et qui était en train de le bouffer. De le ronger et de le consumer à petit feu.

Bien…

Il ne s'était encore pas vexé au propos de son élève. Il abandonna aussi l'idée de le mettre nu pour le menotter. Tout habiller cela ira tout aussi bien. Eh oui, il n'avait pas laissé de côté l'idée de l'embarquer dans son bureau pour mettre les points sur les i et le forcer à vider son sac. Têtu ? Oui sans l'ombre d'un doute. De plus, le petit jeune aurait mieux fait d'éviter de lui tourner le dos… quelle grossière erreur surtout avec un Maître SM. Bref… Le pauvre petit oisillon se retrouva rapidement plaqué face contre terre. Les poignets solidement attachés, puis il plia ses jambes pour les enserrer également. La pose n'était pas du genre agréable sans aucun doute, mais bref… cela ferait l'affaire pour le transporter.

Il lui mit de force un bâillon boule dans le bouche et un bandeau sur les yeux. Aamos s'était débattu comme un beau diable. Mais bon être un beau diable ne servait à rien face à lui. Niveau gabarit, les deux hommes ne jouaient pas dans la même cours.

Maintenant retour dans son bureau. De Timée le souleva comme s'il ne pesait rien pour le porter d'un bras comme une poupée inanimée. Une fois dans son bureau, il le plaça en levrette, contre son secrétaire en merisier, déplia ses jambes pour l'attacher par les chevilles, jambes écartées, aux pieds de son bureau. Ainsi placé. Ses fesses étaient en évidence sous ses yeux. Il prit une batoire et frappa à plus de dix reprises ses fesses après avoir descendu bien sur son pantalon et son boxer. A présent, il observait ses réactions. Cela allait être important pour voir s'il s'était trompé ou pas sur son jugement de base… : Aamos était un masochiste.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 26
Date de naissance : 13/05/1997
Date d'inscription : 26/06/2016
Age : 20
Localisation : Dans l'ombre...
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 1 Nov - 20:16

   

   

   
J'aime pas les cours

   
feat. Guy de Timée  

   Il pouvait toujours rêver pour que je le suive bien gentiment ! Je n’avais pas l’intention d’aller parler avec lui, je voulais juste qu’on me laisse en paix ! Encore plus quand il s’agissait de sexe ! Pour ça, oubliez-moi s’il vous plait !

J’eus un petit cri de surprise en rencontrant le sol avec mon visage, je me débattais pendant que je sentais le professeur… me menotter ? C’est quoi ce délire ?! Je tirais sur les menottes, me faisant plus mal aux poignets qu’autre chose. Pendant qu’il s’attaquait à mes jambes, je tentais en vain de lui donner des coups de pied. Malheureusement, mes membres inférieurs furent quand même pliés et attachés dans cette pose qui était des plus inconfortables. Evidemment, en me débattant, j’insultais le professeur de tous les noms d’oiseaux que je pouvais trouver… Jusqu’à me retrouver avec un bâillon boule dans la bouche et un bandeau sur les yeux.

Je commençais à présent à paniquer comme pas possible, revoyant ce que j’avais vécu autrefois. Je tremblais de tout mon corps alors que l’autre me soulevait. Je ne savais pas où il m’emmenait et j’avais vraiment très peur de ce qui allait arriver maintenant. Je senti qu’il me plaçait en levrette contre un meuble, ce qui ne me rassurait pas des masses. Mes jambes furent dépliées et attachées par les chevilles. Je continuais de trembler de peur, ne voyant rien du tout à cause du bandeau, cela m’inspirait encore moins confiance. Mes tremblements s’accentuèrent en sentant mon pantalon et mon sous-vêtements être baissés. J’avais peur, très peur. J’en pleurais.

Et puis, finalement, je me mis à pousser des gémissements étouffés pendant que le professeur battait mes fesses, me cambrant légèrement en suçotant la boule du bâillon… et à ma grande honte, je bandais sous ce traitement…
   
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Après le cours [pv Benjamin]
» aucun rapport j'avoue mais j'aime les pipes
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» cours de latin
» FLASH,ALIX FILS-AIME KITE BATO A

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternal love :: Toit-
Sauter vers: